15-16
mars
Bruno Philippe Classique

Quand Bruno Philippe a commencé le violoncelle, il était plus petit que son instrument : il avait 5 ans. Puis il est devenu grand, mais sans jamais prendre son instrument de haut. Lauréat de multiples prix internationaux, révélation classique de l’Adami en 2015, le violoncelliste arrive bientôt au quart de siècle avec, dit-il, l’objectif de “réussir à servir la musique”. L’humilité est souvent la qualité des grands.

Concert du 15 mars : Autour des suites n°1, 2 et 3 de Bach.
Concert du 16 mars : Autour des suites n°2 et 4 de Piatti.