17
mars
Malik Djoudi

Le morceau Sous garantie extrait de son album Un, sorti l’an dernier, est devenu un tube intime – sous garantie, mais personne ne l’a ramené au magasin. Dans les rayons encombrés de la pop synthétique, Malik Djoudi a trouvé sa place, à part. Une voix androgyne, une musique électronique faite pour danser, mais peut-être allongé dans son lit, toutes lumières éteintes, perdu dans ses rêves et ses pensées.