17
mars
Club des Hachichins : Marie Modiano Carte blanche - Philippe Cohen Solal

Philippe Cohen Solal profite du lieu historique qui l’accueille, l’Hôtel de Lauzun, pour se lancer dans un projet qui s’annonce fumeux, lettré et psychédélique : un hommage au Club des Hashischins qui, au milieu du XIXe siècle réunissait à cet endroit des poètes et écrivains (Théophile Gautier, Charles Baudelaire, Honoré de Balzac, Gustave Flaubert…) à la découverte des paradis artificiels provoqués par la consommation de haschich. Musiciens, chanteurs et comédiens suivront Philippe Cohen Solal dans cette évocation d’un chapitre illicite de l’histoire littéraire française. Sur un nuage.

- S. Deschamps

Après deux albums largement salués en 2006 et 2008 ("I'm Not A Rose" et "Outland"), Marie Modiano revenait fin 2013 avec deux disques, l’un en anglais - "Ram on a Flag" - , l ’autre en français - "Espérance Mathématique", mise en musique par Peter von Poehl de son recueil de poésie, et un premier roman, "Upsilon Scorpii". Trois propositions artistiques unanimement portées aux nues, qui confirmaient le statut à part de cette auteure au sens plein du terme qui est aussi une interprète et une compositrice rare.

Tout en présentant ses nouvelles chansons sur scène, aux côtés notamment de Dominique A et Miossec, Marie Modiano a imaginé, en 2015 - avec la complicité de Peter von Poehl et du musicien et plasticien américain Jason Glasser - "Sur les chemins de Patti Smith", un spectacle original mêlant poésie et musique, présenté notamment au festival Le Marathon des Mots, à Toulouse, au Théâtre National de Nice et à la Philharmonie de Paris.

En ce début d'année 2017, Marie vient de faire paraître un roman, "Lointain" (Gallimard), que la critique et les lecteurs accueillent avec beaucoup d'enthousiasme, et de terminer l'enregistrement, entre Stockholm et Paris, d'un nouvel album - le premier composé de chansons en français - qui sortira dans les prochains mois.