17
mars
Ellah A. Thaun Rock

Ellah A. Thaun peut sembler difficile à suivre. Parce qu’en une poignée d’années, la Rouennaise est passée du folk bricolé au rock gothico-garage puis à la musique électronique – sans oublier quelques reprises de Johnny Cash ou Buddy Holly. Parce qu’elle peut sortir cinq disques par an sans problème. Ellah A. Thaun est une scène underground à elle toute seule. Voire plusieurs. Elle suit une voie, une vision, démiurge habitée et parfois démente d’une œuvre à nulle autre pareille. Une vraie artiste, quoi.

- S.D