16
mars
Maoupa Mazzocchetti industriel, noise, électronique

Activiste des nuits bruxelloises avec les soirées Orpheu qu’il organise à l’Epicerie Moderne, Maoupa Mazzochetti pratique une musique électronique trop libre pour les étiquettes. Hardware et minimale, mais surtout tordue, pleine de surprises et d’humour noir, pour danser comme dans un rêve dont on ne peut pas s’échapper. Maoupa Mazzochetti est de ces compositeurs qui insufflent la complexité de l’esprit humain dans les machines.

- S. Deschamps